Rencontres avec Patrick Hervé – jeudi 6 août .

Linogravure à la cuiller, pointe sèche, rhodoïd : démonstration très suivie de Patrick Hervé

Jeudi 7 août, le graveur Patrick Hervé a expliqué et démontré l’ensemble des techniques qu’il utilise pour réaliser ses gravures. Armé de deux cuillers en bois (subtilisées à sa grand-mère et à sa mère), il a exercé des pressions contrôlées sur le papier préalablement posé sur une plaque de lino gravée et encrée.  La gravure du lino se fait à l’aide de gouges et l’encrage se fait en surface. Avec le rhodoïd (feuille de plastique) il utilise la pointe sèche en rayant directement la feuille à partir d’un dessin inversé. Ensuite, il  encre puis essuie subtilement pour garder la couleur là où ça l’intéresse.

Patrick Hervé est toujours en recherche d’une nouvelle technique pour conserver la spontanéité d’origine et la spécificité de l’instant où le trait a été gravé. Il présente souvent ses travaux sous forme de séries. La gavotte et les monts d’Arrée restent les sources principales  de sa création.

IMG_5687

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s